La HOA n’a aucune réserve à émettre par rapport à l’introduction du cycle WLTP dont les valeurs de consommation et d’émission CO2 se rapprochent davantage de la réalité. Le secteur automobile regrette cependant que le Gouvernement ait choisi de profiter du changement du cycle NEDC vers le WLTP pour augmenter la charge fiscale qui pèse sur les contribuables et plus particulièrement sur les salariés qui disposent d’une voiture de société. Critique qui est par ailleurs partagée par d’autres acteurs.

Notre secteur a toujours garanti et garantira à l’avenir une information complète et transparente en ce qui concerne la consommation et les émissions de CO2 de tous les véhicules proposés à la vente selon le cycle WLTP et le cycle NEDC. Le consommateur peut opérer son choix en parfaite connaissance de cause.

Pour la HOA, l’information et le conseil des consommateurs sont des évidences qui ne nécessitent aucun rappel à l’ordre. En effet, depuis 2018 la HOA publie une brochure sur les motorisations alternatives et organise des formations pour le personnel en contact avec le consommateur.

La HOA rappelle que, aussi bien l’ancien cycle de test NEDC, que le nouveau cycle WLTP reposent tous les deux sur des directives européennes imposées aux constructeurs.

Nous rappelons aussi que la volonté du législateur européen par la mise en place du cycle NEDC était de permettre une comparaison entre les véhicules point de vue de la consommation et des émissions CO2 et non pas de correspondre à la réalité qui dépend d’une multitude de facteurs externes.

L’offre de voitures électriques et hybrides va s’étendre sensiblement au courant de l’année 2020. Faire de 2020 une année de transition pour les taxations permettrait aux professionnels et aux consommateurs de préparer la transition et d’en faire un succès. Une chance ratée, aussi pour l’écologie.

La filière automobile luxembourgeoise continuera à soutenir toute initiative visant à réduire l’impact de la mobilité individuelle sur l’environnement dans le cadre d’une collaboration constructive et objective avec toutes les parties prenantes. Le but doit être de favoriser la transition écologique dans le domaine de la mobilité et non pas de jouer la carte de la polémique et de l’insécurisation.

Communiqué de la House of Automobile