Le 23 avril dernier, WDP organisait un atelier à Wolvertem au sujet du transport durable. Volvo Trucks propose de remplacer le diesel par du LNG (gaz naturel liquéfié) pour les poids lourds. Pour Volvo Trucks, le caractère durable est la première des priorités. Contrairement aux idées reçues, durable n’est pas nécessairement synonyme d’onéreux. Volvo Trucks a exposé sa vision du LNG (gaz naturel liquéfié) en tant que carburant pour poids lourds à l’occasion d’un atelier intéressant organisé par WDP warehouses à Wolvertem le 23 avril.

L’atelier s’adressait aux chefs d’entreprise soucieux de savoir comment développer leur société de manière durable, et qui se posent des questions telles que : Comment certaines mesures, souvent synonymes d’investissements pour ma société, peuvent-elles réduire mes coûts totaux et à quelle échéance ? Peut-on utiliser le réseau de distribution urbain pour les véhicules électriques ? Quid du transport de longue distance ? Et de la consommation énergétique dans mon entrepôt ? Comment mieux gérer mes frais, et quels investissements sont intelligents ? En guise de réponse, parmi d’autres, à ces questions, Volvo Trucks a exposé les possibilités offertes par l’utilisation d’une combinaison de méthane-diesel liquéfié (LNG) pour les poids lourds.

Jusqu’à 15% d’émission de CO2 en moins

Le Volvo FM propulsé par une combinaison de LNG et de diesel émet jusqu’à 15% de CO2 en moins qu’un véhicule diesel conventionnel. Le moteur fonctionne selon le principe de « dual fuel ». Cette technique offre un meilleur rendement en comparaison des moteurs « mono fuel », qui sont entièrement mus par le gaz et dont le carburant est enflammé par des bougies. Un camion au méthane-diesel offre le même (haut) rendement qu’un moteur diesel. Les frais de carburant seront par ailleurs bien moins élevés pour un camion méthane-diesel que pour un camion diesel. Volvo a si bien développé la technique du dual fuel que le mélange de carburants est constitué jusqu’à 75% de méthane. La partie restante est faite de diesel, mais cela peut varier en fonction de la consommation du véhicule.

« L’utilisation de gaz naturel liquéfié pour les poids lourds représente un grand potentiel pour nous », a déclaré Philippe Jacquemyns, Product Manager chez Volvo Trucks Belgium. « L’efficience énergétique et l’autonomie aux 1000 km sont impressionnantes, ce qui réduit considérablement les coûts d’exploitation de l’entreprise de transport. Il s’agit d’une situation win-win, tant pour l’environnement que pour l’entreprise. »

Outre l’exposé de Volvo Trucks concernant l’utilisation de LNG pour les poids lourds, l’atelier comprenait également une explication de l’organisateur WDP quant aux bénéfices tant environnementaux que financiers de mesures d’économie d’énergie dans un entrepôt, un mot de D’Ieteren sur la distribution urbaine, un aperçu de différents scénarios d’éclairage par Veko, et une présentation d’Electrabel sur la façon de réduire les coûts énergétiques par le biais de mesures de rentabilisation de l’énergie.