Que de news lourdes de signification annoncées la semaine dernière par l’état-major du constructeur suédois. Alors que l’on s’attendait à une ‘banale’ présentation du nouveau SUV C40 Recharge, le CEO de la marque a fait très fort en annonçant une gamme 100% électrique dès 2030 ainsi qu’une généralisation de la vente en ligne. De quoi laisser planer le doute sur le rôle futur des concessionnaires.

Volvo C40 Recharge

Volvo a fait le buzz hier en annonçant arrêter la commercialisation de moteurs thermiques à partir de 2030.

Intensification de la stratégie de vente en ligne

Parallèlement à cette transition vers une offre entièrement électrique et dans le cadre de sa nouvelle stratégie commerciale, Volvo Cars investira massivement dans ses canaux de vente en ligne. Le constructeur améliorera la lisibilité de son offre de produits grâce à des barèmes de prix fixes et transparents. L’achat en ligne d’une Volvo électrique s’accompagnera d’un forfait confort – placé sous la responsabilité de Care by Volvo – incluant des éléments comme l’entretien, la garantie, l’assistance routière, mais aussi l’assurance chaque fois que possible ainsi que des options de recharge à domicile. La mise en place de modèles tarifaires fixes et transparents illustrera la praticité et la simplification de l’offre. Ce système permettra d’éliminer le recours à la négociation, d’accroître la transparence et de renforcer la confiance.

Cela signifie-t-il que les concessionnaires ont du souci à se faire ? Non, dit-on du côté des hautes sphères dirigeantes car même si la vente de véhicules se fera de plus en plus via internet, les concessionnaires incarneront toujours ce rôle d’experts prodiguant des conseils sur-mesure en rapport avec les besoins spécifiques de mobilité des clients.

All pure electric Volvo models to be available online only

C’est désormais en ligne que les Volvo électriques seront vendues.

Un véhicule évolutif

Et pour revenir au C40 Recharge – point d’accroche de la conférence de presse d’hier – il est également inédit dans la mesure où il n’intègre aucun élément en cuir.

Super connecté, le C40 Recharge fera par ailleurs l’objet de mises à jour logicielles au fil du temps, ce qui signifie qu’il continuera à évoluer même après avoir quitté l’usine.

La propulsion comprend deux moteurs électriques – l’un sur l’essieu avant, l’autre sur l’essieu arrière – alimentés par une batterie de 78 kWh, qui peut être rechargée à 80 % en une quarantaine de minutes. L’autonomie prévue est d’environ 420 km et devrait s’améliorer au fil du temps grâce aux mises à jour logicielles à venir.

C’est l’usine de Gand en Belgique qui a été choisie pour accueillir dès l’automne la production du C40 Recharge.

Volvo C40 Recharge

C’est l’usine de Gand qui a été choisie pour accueillir dès l’automne la production du C40 Recharge.