Ultimate Ads Manager

Les voitures électriques vont devoir faire plus de bruit.

D'après les Nations-Unies, les risques de collisions avec une voiture électrique seraient 20% plus élevés qu’avec un moteur traditionnel. La cause, c'est l'absence de bruit. L’Organisation compte bien ce problème dès 2019.

À partir de juillet 2019, la Commission économique pour l’Europe, unité de l’ONU imposera un volume sonore minimal pour toutes les voitures électriques. Le seuil sera fixé à 50 décibels à une vitesse inférieure à 10 km/h et 56 dB jusqu’à 20 km/h. En marche arrière, la valeur minimale sera de 47 dB à 6 km/h.

 

 

 

Une décision nécessaire pour la sécurité. Par contre, ça va faire mal aux oreilles. En effet, aucune contrainte ou directive quant au bruit n’a été émise, laissant les constructeurs libres de créer le leur. On risque donc de se retrouver avec une cacophonie inaudible dans quelques années.

Nissan a, par exemple, déjà dévoilé le concept Canto, dont le son aigu devrait être la signature sonore de l’ensemble de ses prochains modèles électriques. D’autres modèles émettent également un léger sifflement à faible vitesse. Certains constructeurs pourraient se montrer plus « créatifs », à l’image du Space Sound Generator développé par Brabus sur une Tesla Roadster voilà… 10 ans !

 

See more posts