Ultimate Ads Manager

Un véhicule électrique pour le prix d’une voiture essence, utopie ou réalité ?

La voiture électrique représente bien plus qu’une simple tendance, ou une lubie de quelques écologistes. Les constructeurs sont dans une course effrénée pour proposer aux conducteurs des modèles toujours plus économiques et performants, soutenus par des politiques gouvernementales. Seulement le bât blesse lorsque l’on regarde le coût d’acquisition d’un tel véhicule, faisant voler en éclat les envies d’écologie.

 

Ce constat pourrait bien changer, et plus tôt que prévu. En effet une étude menée par Bloomerg New Energy Finance rapporte que le prix d’une voiture électrique pourrait atteindre le même que celui d’une voiture essence dès 2024, avant de passer en-dessous en 2025.

 

La voiture électrique aurait ainsi plus de facilité à pénétrer le marché automobile de masse. Ce scénario s’explique par la baisse considérable et continue du prix des batteries au lithium qui représente entre 25% et 50% du coût de production d’une automobile électrique.

 

Alors que son prix était de 350 $ par kilowattheure en 2015, il est passé à 178 $ par kilowattheure en 2018. Bloomerg New Energy Finance prévoit que son prix chutera à 70 $ à horizon 2030.
Dans le même temps, les constructeurs continuent d’améliorer leur processus de production et peuvent espérer des économies d’échelles. Ce contexte économique et politique favorable pousse au lancement de modèles 100% électriques. Citons par exemple la marque Toyota qui ne produira plus de véhicules diesel en Europe dès la fin de cette année 2018.

 

Cependant la flambée des prix des matières premières telles que le cobalt, minerai dont près de 40% de la production mondiale est utilisée dans les batteries (smartphones, composant électroniques et véhicules électriques), alerte les constructeurs qui redoutent une pénurie. Ces derniers ont déjà entamé des négociations pour sécuriser leurs approvisionnements à long terme.

 

L’engouement pour les véhicules électrique pose tout de même la question du changement de comportement et de paradigme à opérer pour le conducteur. Est-il prêt à adopter un véhicule électrique ? Attendons 2024…

See more posts