Lever le rideau sur une véritable star. Il s’agit d’une des citadines les plus diffusées dans une livrée de haute qualité : l’Opel Corsa. Sur quatre générations qui s’étendent sur 32 ans, ce sont presque 12 millions d’unités qui ont été vendues en Europe, dont 2,8 millions exemplaires de l’actuelle Corsa D. A présent, le best-seller d’Opel célèbrera sa première mondiale à l’occasion du Mondial de l’Automobile 2014 à Paris (du 4 au 19 octobre).

Dans la capitale de la haute couture, où s’est tenue pendant une semaine la Fashion Week, Paris fête « la haute voiture » avec la Corsa. La production de la cinquième génération va commencer dans les usines d’Eisenach et de Saragosse avant la fin de l’année. Avec un tarif attrayant démarrant, dans sa version sport trois portes avec un moteur à essence, à 13.300 euros en Belgique ou 12.645 euros au Grand-Duché de Luxembourg (prix catalogue recommandés), la Corsa E peut d’ores et déjà être commandée. L’agréable sobriété du diesel sera disponible pour un tarif démarrant à 15.150 euros (Belgique) ou 14.400 euros (Luxembourg). Pour seulement 500 euros de plus en Belgique et 475 euros (Luxembourg), la nouvelle Corsa sera disponible dans la confortable et familiale version cinq portes.

Un moteur remarquable : le tout nouveau 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo

Sophistiquée, compacte et intelligente : sur seulement 4,02 mètres de longueur, la nouvelle Corsa cumule les qualités en offrant un excellent comportement, précis et confortable, joint à un aspect premium jusque-là réservé aux clients de voitures plus grosses et plus chères. Mais même si elle est présentée dans la ville de la mode, la nouvelle Corsa ne s’arrête pas aux apparences – ce qui est à l’intérieur est aussi important à Paris. Sous le capot de la Corsa E, la grande nouveauté est le trois-cylindres de conception entièrement nouvelle. Le 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo fait partie de la vaste offensive de groupes motopropulseurs lancée par la marque. Ce moteur ultra compact et ultramoderne est le seul trois-cylindres 1,0 litre de grande série équipé d’un arbre d’équilibrage. Ce montage lui permet de devenir désormais la référence dans sa catégorie en matière de bruit et de vibrations, et d’offrir un fonctionnement particulièrement velouté. Le 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo, bloc très compact tout alu répondant naturellement déjà aux normes d’émissions Euro 6, est disponible en deux puissances, 66 kW/90 ch ou 85 kW/115 ch pour un tarif démarrant en Belgique à 16.450 euros (trois portes) ou 16.950 euros (cinq portes), respectivement 15.635 euros et 16.110 euros au Grand-Duché de Luxembourg. Sa bonne volonté est particulièrement évidente dans les reprises de 80 à 120 km/h sur le cinquième rapport, une plage de vitesses extrêmement importante lors des dépassements. Ce petit moteur fait alors mentir sa taille en fournissant un couple incroyable dès les plus bas régimes. La Corsa dotée du 115 ch s’affranchit de l’exercice en 11,3 secondes. Doté de série du système Start/Stop, le puissant nouveau 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo d’Opel permet à la Corsa d’être également très frugale : en version trois portes 90 ch, elle ne consomme que 4,3 l/100 km en cycle mixte.

La gamme de motorisations essence de la nouvelle Corsa compte également les blocs atmosphériques 1,2 litre de 55 kW/70 ch et 1,4 litre de 66 kW/90 ch revus et conformes à Euro 6. Côté diesel, la Corsa reçoit les moteurs 1.3 CDTI de 55 kW/75 ch et 70 kW/95 ch, sensiblement révisés, plus raffinés et maintenant également conformes à Euro 6. Une nouvelle génération de turbocompresseurs permet de bénéficier d’une grande douceur de fonctionnement et d’accélérations depuis les plus bas régimes toutes en discrétion. Les deux versions diesel sont équipées de série d’un système Start/Stop pour réduire encore les consommations. Dès le lancement sera proposée une Corsa diesel particulièrement frugale, doté du bloc 70 kW/95 ch, d’une boîte manuelle cinq rapports et d’un système de récupération de l’énergie au freinage. Ainsi, la Corsa trois portes pourra afficher des émissions de CO2 qui pourront atteindre à 85 g/km et une consommation de 3,2 l/100 km en cycle combiné (avec les roues 16’’). En Allemagne, cela lui vaut d’être classée en catégorie d’efficacité énergétique A+ (selon la directive CEE n° 715/2007).

Mais si la conduite de la nouvelle Corsa se montre aussi enjouée et agréable, elle ne le doit pas uniquement à ses moteurs nouveaux ou profondément revus. L’arrivée de nouvelles boîtes contribue elle aussi à rendre la conduite plus plaisante et à abaisser les consommations. Les deux versions du 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo sont accouplées à une toute nouvelle boîte manuelle à six vitesses, très compacte. Elle se distingue par son excellent rendement grâce à ses faibles frictions, et par la précision de sa sélection. Les changements de vitesses dans la nouvelle Corsa sont onctueux et faciles, mais aussi rapides et précis. A l’occasion du lancement de la nouvelle Corsa, Opel propose également une transmission automatique six vitesses de nouvelle génération, tout comme une boite robotisée complètement nouvelle. Cette boite Easytronic 3.0 offre des passages entre rapports plus rapides et sans à-coup, et représente une opportunité idéale pour qui souhaite disposer à coût modéré du confort d’une boîte automatique et de la sobriété d’une boîte manuelle. La nouvelle Easytronic 3.0 est proposée pour seulement 750 euros de plus que la boîte manuelle cinq vitesses (sur moteur essence) ; ou un supplément de 715 euros au Luxembourg. Sur la Corsa 1.4 ecoFLEX de 66 kW/90 ch, elle permet de réduire la consommation à 4,8 l/100 km en cycle mixte, avec des émissions de CO2 de 112 g/km. Le système Start/Stop est toujours de série.

Connectivité et sécurité au top : IntelliLink et systèmes d’aide à la conduite

L’intérieur particulièrement soigné de la Corsa se révèle également élégant, moderne et évolué. D’un dessin simple, l’habitacle s’articule autour d’un centre de gestion de la conduite bien conçu et de la façade du tableau de bord. L’écran tactile couleurs 7 pouces du système multimédia IntelliLink proposé en option est implanté de manière idéale sur la console centrale, entre le conducteur et le passager. Le système multimédia dernier-cri dispose d’excellentes possibilités de connectivité, est compatible avec les appareils Android et Apple et peut être piloté par commande vocale. Il est aussi compatible Bluetooth et Siri Eyes Free. Plusieurs applications sont disponibles telles que BringGo pour la navigation, ainsi que Stitcher et TuneIn pour les podcasts et la radio internet. Opel propose l’IntelliLink sur les finitions Enjoy et Cosmo pour seulement 200 euros (Belgique), 191 euros (Luxembourg) ; ou à respectivement 500 euros (Belgique) et 476 euros (Luxembourg) sur l’exécution Black Edition.

La Corsa 5 inaugure l’arrivée de multiples systèmes d’aide à la conduite, dont beaucoup sont sans égal dans cette catégorie. Les projecteurs directionnels bi-xénon avec feux de jour à LED et éclairage en virage sont un équipement particulièrement remarquable qui offre une consommation d’énergie moindre, une plus grande longévité et un faisceau plus lumineux, mieux réparti et plus blanc. Ce sont là des atouts déterminants pour la vision de nuit et la sécurité. Le confort de conduite profite également du système d’aide au recul Advanced Park Assist, qui braque le volant automatiquement lors des manœuvres de stationnement. Les capteurs de l’alerte de présence dans l’angle mort Side Blind Spot Alert ont un champ d’analyse de trois mètres à gauche et à droite du véhicule, et détectent les objets ou les véhicules situés dans les « zones d’ombre » situées dans les angles morts. Chaque fois qu’un véhicule entre dans le champ des capteurs, une LED d’alerte s’illumine dans le rétroviseur extérieur du côté concerné. Le pack complet, comprenant les fonctionnalités évoluées du Park Assist et du Side Blind Spot Alert, est facturé 650 euros (Belgique) ou 618 euros (Luxembourg).

L’aide au démarrage en côte Hill Start Assist fait partie de l’équipement de série et maintient le freinage pendant environ deux secondes une fois que le conducteur a enlevé son pied de la pédale de frein. Cela évite à la Corsa de reculer lors d’un démarrage en côte. La fonction est agréable, par exemple, pour partir au feu rouge quand celui-ci est implanté dans une côte, ou pour se garer sur une place dans une pente.

Il est possible d’équiper la Corsa d’options de haute technologie comme une caméra de recul pour 300 euros (Belgique) ou 286 euros (Luxembourg). La sécurité peut être renforcée par l’ajout de nouveaux équipements – comme la caméra frontale Opel Eye disposant de la reconnaissance de panneaux (Road Sign Recognition), de l’alerte de franchissement de ligne (Lane Departure Warning), de l’assistant feux de route (High Beam Assist), de l’indicateur de distance de sécurité (Following Distance Indication) et de l’alerte de collision avant (Forward Collision Warning). Pour garantir une sécurité maximale, le Forward Collision Warning fait retentir un signal sonore et projette sur le pare-brise un signal d’alerte rouge dès que la distance avec la voiture qui précède est inférieure à la distance minimale prédéfinie. En outre, la surveillance de pression des pneumatiques Tire Pressure Monitoring System montée de série avertit le conducteur en cas de perte de pression excessive dans l’un des pneus.

La nouvelle direction assistée électrique, asservie à la vitesse, bénéficie d’une géométrie et d’un calibrage du logiciel inédits. La direction offre une réponse plus précise, au profit de l’agrément et du confort de conduite. Elle s’équipe aussi de série d’une nouvelle fonctionnalité qui permet de réduite l’effort à basse vitesse : le mode City, qui peut être facilement activé en appuyant sur un bouton. Le volant, les sièges avant et le pare-brise ThermaTec peuvent être chauffants sur demande. Ils offrent alors une agréable chaleur et une bonne visibilité les jours de grand froid.