Ultimate Ads Manager

Des Tesla Model S pour la police luxembourgeoise

Deux véhicules Tesla ont récemment fait leur apparition au sein des flottes de la police du grand duché. Les deux Model S ont été integrés aux patrouilles dans le cadre d’un projet “pilote”, qui devrait durer environ 2 ans.

 

Un impact écologique

 

Les émissions de carbone du Luxembourg seraient dues principalement  au secteur des transports selon Carole Dieschbourg, ministre de l’environnement. Raison pour laquelle l’état aimerait voir une transition de 10% des véhicules sur les routes en véhicules électriques. C’est en partie dans cette optique que cette intégration “test” des véhicules électriques aux flottes de la police luxembourgeoise a eu lieu. Le facteur de la rapidité des véhicules est également rentré en jeu.

 

François Bausch, ministre des transports, a declaré que la police “ne pouvait pas se contenter d’une 2CV sur l’autoroute”. Ainsi a été fait le choix des Model S, qui peuvent passer de 0 à 97 km/h en quelques secondes et qui permettront donc plus d’efficacité en cas de poursuite.

 

Des véhicules adaptés à leur nouvelle fonction

 

 

Concernant le questionnement sur la durée des batteries des véhicules et donc sur un potentiel problème lié à la distance, il ne devrait pas subsister d’inquiétudes. En effet, la surface du Luxembourg est relativement réduite par rapport à d’autres pays, ce qui ne rend pas nécessaire une recharge constante des batteries.

 

Les véhicules ont fait leur début dans la flotte début avril 2018, malgré une annonce de déploiement en automne 2017, laquelle avait d’ailleurs créé quelques débats vu le prix d’achat des véhicules. Le retard est en partie dû à des difficultés techniques, notamment concernant les gyrophares bleus indispensables pour la police.

 

 

Crédit photo: Teslarati.com

Sources: Delano, The Economic Times

 

See more posts