La part de marché cumulée des véhicules électriques (BEV) à fin août, a plus que doublée par rapport à 2018 (1,7% contre 0,8%) et celle des véhicules hybrides (HEV/PHEV) est passée de 3,4% à 4,8%.

L’ensemble des véhicules à motorisation électrique (BEV, HEV, PHEV) passe de 4,2% à 6,5%.

Les motorisations essence continuent leur progression avec 51,1% des immatriculations et le diesel passe de 46,9% à 42,4%.

Guido Savi, FEBIAC Luxembourg, déclare que la mobilité électrique joue un rôle crucial dans la décarbonisation et dans l’atteinte des objectifs climatiques. 

L’industrie automobile investit massivement dans la réduction des émissions. Au cours des prochaines années, nous prévoyons une accélération de l’offre de véhicules électriques avec plus d’une centaine de nouveaux modèles en préparation.

Au niveau de l’infrastructure de recharge, le Luxembourg montre le bon exemple avec les 1.600 bornes publiques Chargy.

Notons aussi que les voitures de société qui sont plus récentes et pourvues des dernières technologies, contribuent sensiblement à la réduction des émissions.»

D’autre part, l’entrée en vigueur de la nouvelle norme Euro 6D fixe les limites d’émissions de NOX (monoxyde d’azote) et de particules fines au même niveau pour l’essence et le diesel.

BEV : Battery electric vehicle

HEV : Hybrid electric vehicle

PHEV : Plug-in electric vehicle

Communiqué de presse de la FEBIAC