Nous venons tout juste de réaliser un premier galop d’essai dans et aux alentours de Vienne à bord de l’Audi A3 e-tron annoncée depuis un certain temps déjà. Et Audi a fait du bon boulot, comme il fallait s’y attendre.

La toute première plug-in d’Audi est basée sur l’A3 Sportback et répond de ce simple fait à toutes les exigences premium que les conducteurs fleet aiment poser à leur véhicule de société. Mais ce n’est pas juste une A3 dotée d’une propulsion alternative. L’Audi A3 Sportback e-tron est tout simplement une des hybrides plug-in les plus intéressantes du moment.

Tout d’abord, elle dispose d’un groupe propulseur qui concilie parfaitement son 1.4 TFSI (150 ch et 250 Nm) à la propulsion électrique (75 kW et 330 Nm). Combinés, ils délivrent 204 ch pour un couple de 350 Nm, ce qui se traduit par des prestations agréablement fougueuses, même dans une A3 Sportback qui pèse 300 kg de plus que son homonyme doté du seul moteur 1.4. A notre grand étonnement, ce surpoids se remarque à peine pendant la conduite. Le seul facteur empêchant de tirer tout le potentiel de plaisir de conduite de cette plug-in, ce sont les ‘pneus éco’ qui jettent bien trop vite l’éponge. Et pas seulement en cas de style de conduite nerveuse. Même à des ‘vitesses urbaines’, il n’en fallait pas beaucoup pour que, sur revêtement mouillé, la voiture glisse dans les virages, les pneus totalement dominés par le couple surabondant.

Par ailleurs, nous trouvons que l’idée de cacher une prise (temps de recharge maximal : 3h45 pour une autonomie électrique de 50 km) derrière le logo de la marque est un peu bizarre car il s’agit d’un endroit fragile et peu pratique. La récupération de l’énergie de décélération nous a aussi semblé assez lente par rapport à d’autres plug-ins.

En dehors de cela, nous n’hésitons pas à classer cette A3 Sportback e-tron parmi les meilleures hybrides plug-in accessibles du moment. Ceci grâce au fait que cette voiture écologique n’impose aucune concession à son propriétaire (seul le coffre est, avec 280 à 1120 litres, plus petit que l’A3 Sportback standard) et que l’impression de qualité est très élevée. Mais aussi, et ceci doit être une première chez Audi, le prix constitue un argument particulièrement fort pour cette e-tron.