Opel renforce sa structure organisationnelle : depuis le 1er juillet 2014, Opel Group, structure nouvellement mise en place, assume l’entière responsabilité des activités de General Motors en Europe. Par le biais de cette nouvelle entité, la société regroupe toutes les responsabilités Opel/Vauxhall, ainsi que toutes les autres opérations de GM en Europe – y compris la Russie. Dirigée par Dr Karl-Thomas Neumann, le Conseil d’administration du groupe Opel, pratiquement identique au Conseil d’administration actuel d’Adam Opel AG, va piloter les activités européennes de GM. La nouvelle entité, tout comme Adam Opel AG, sera basée à Rüsselsheim.

Grâce à cette modification organisationnelle, Opel Group va également endosser la responsabilité économique de toutes les marques de GM en Europe. Ainsi, Adam Opel AG pourra renforcer sa base financière. Le champ d’action opérationnel d’Adam Opel AG n’est pas affecté par cette réorganisation.

« Maintenant, nous ne sommes plus simplement Opel/Vauxhall, » a expliqué Dr. Karl‑Thomas Neumann, CEO du directoire d’Opel Group GmbH. « Grâce à Opel Group, nous mettons en parallèle notre structure organisationnelle et juridique en Europe et nos activités commerciales. Nous rationalisons nos processus de prises de décisions et nous améliorons notre efficacité. Pour résumer : cette réorganisation est une étape importante dans la mise en œuvre de notre programme DRIVE!2022 et une nouvelle marque de confiance de GM, notre société mère. » En 2022, la société s’est fixé pour objectifs de parvenir à une part de marché de 8% en Europe, d’augmenter la marge bénéficiaire de 5% et d’améliorer encore la qualité des produits ainsi que la satisfaction clientèle et celle des employés.

Les droits des employés sur la participation aux décisions de l’entreprise sont contractuellement garantis dans la nouvelle structure organisationnelle. « Nous nous sommes assurés que les droits sur la participation aux prises de décision de l’entreprise seront maintenus au même niveau, en dépit des modifications apportées à l’organisation, » a expliqué Dr. Wolfgang Schäfer-Klug, Président du General Works Council. A propos de la création d’Opel Group, qui compte 100 employés, Dr. Schäfer-Klug a affirmé : « Nous sommes heureux que la situation d’Opel se trouve ainsi renforcée. Pour Opel, la réorganisation des activités en Europe offre des possibilités de croissance et d’emploi plus importantes. »

La nouvelle structure Opel Group est la preuve de l’importance qu’Opel a prise auprès de General Motors. La direction d’Opel a repris nombre des responsabilités de GM en Europe au cours des deux dernières années. Parmi celles-ci, figure la complète responsabilité du marché en expansion de Russie, et la fabrication prévue de certains modèles sous la marque Buick pour les Etats-Unis et Holden pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande.