Dr. Karl-Thomas Neumann, Chairman of the Board of Adam Opel AG

Opel vient de présenter une mise à jour de son plan DRIVE!2022. Le constructeur s’est fixé cinq objectifs stratégiques. D’ici 2022, Opel et Vauxhall visent une part de marché de 8% en Europe, avec la volonté d’accompagner cette croissance de rentabilité. L’objectif de marge brute (bénéfice avant intérêts et impôts – EBIT , Earnings Before Interest and Taxes) est fixé à 5%. Ce faisant, le constructeur veut continuer à améliorer la qualité de ses produits ainsi que la satisfaction de ses clients et de ses employés.

« Au cours des derniers mois, l’équipe de management d’Opel s’est fortement investie pour faire progresser le plan DRIVE!2022, » explique Dr. Karl-Thomas Neumann, CEO d’Opel. « L’éventail des objectifs stratégiques présenté aujourd’hui est le résultat de nos efforts. Nous avons déjà préparé le terrain pour mettre en œuvre ce plan étape par étape. Nous avons le total soutien de notre maison-mère General Motors. »

Opel se concentre sur trois priorités stratégiques : les modèles, la marque et l’évolution du taux de pénétration. L’offensive modèles et motorisations se poursuit à un rythme soutenu. Ce sont au total 27 nouveaux modèles et 17 nouveaux moteurs qui seront mis en chantier au cours des années 2014 à 2018.

La deuxième priorité stratégique est le renforcement de l’image de marque d’Opel, pour en faire la marque allemande émotionnelle et accessible. Des valeurs qui transparaîtront dans des qualités comme l’innovation technologique, le savoir-faire de l’ingénierie allemande ou l’excellence du rapport qualité-prix. Parmi les innovations technologiques, on pourra trouver par exemple le système OnStar, la nouvelle évolution de la connectivité embarquée qui transformera le véhicule en hotspot WiFi à partir de 2015.

Faire progresser le taux de pénétration et les objectifs de croissance sont la troisième priorité. En 2022, Opel veut faire passer sa part de marché en Allemagne de 7,2 à 10%. En Europe (Russie et Turquie incluses), le constructeur a la volonté d’augmenter sa part de marché des 5,8% actuels à 8%. En 2022, Opel veut devenir le numéro deux du marché de la voiture particulière en Europe, avec l’aide de Vauxhall, la marque jumelle britannique.

Opel a présenté pour la première fois son plan décennal DRIVE!2022 à l’été 2012. En 2013, le constructeur avait déjà réalisé de substantiels progrès dans son bilan d’exploitation, en réduisant ses pertes en Europe de plus de moitié. Opel s’attend à ce que 2014 soit une année difficile. D’un côté, l’entreprise continue d’améliorer son bilan d’exploitation. En revanche, des coûts non récurrents ou exceptionnels tels que la fermeture de l’usine de Bochum ou la volatilité des monnaies feront pression sur les résultats. Opel prévoit de revenir à la rentabilité au milieu de la décennie grâce à un certain nombre de mesures, comme l’abaissement des coûts de produit et de structure, la meilleure exploitation des capacités des usines, la progression du revenu des ventes et l’amélioration de l’image de marque.