Parmi les signataires figurent l’ACEA (association des constructeurs européens), la FIA (fédération internationale de l’automobile) et le CLEPA (association européenne des équipementiers).

 

Les mesures incluent, entre autre, des campagnes de prise de conscience, des efforts visant développer les technologies relatives à la sécurité, l’amélioration de l’infrastructure routière et un reporting actif des accidents.

 

L’accord fut signé en présence du Commissaire Européen au Transport, Violeta Bulc.

 

Guido Savi, FEBIAC Luxembourg, qui participait à cet événement, précise que cet accord permettra de développer une approche intégrée de la sécurité routière, en combinant les véhicules, le comportement des conducteurs et l’infrastructure routière.