Ultimate Ads Manager

Livre blanc de Leaseplan sur les procédures d’essais relatifs aux émissions

Avant d’être introduite sur le marché, une voiture doit répondre à une série de tests. Il s’agit notamment de mesurer la consommation de carburant, les émissions de CO2 et d’autres substances nocives. Cela permet aux automobilistes d’être informés du bonus/malus écologique. Ces tests d’homologation appelés jusqu’alors « NEDC » pour « New European Driving Cycle », ne portent plus très bien leur nom puisque leur protocole date du début des années 70. La légitimité de ces tests laboratoires a été remise en question du fait de l’évolution technologique du secteur automobile et des modes de conduite ne représentant pas la réalité.

Pour remplacer le NEDC devenu obsolète, une nouvelle méthode de mesure a été mise en place depuis le 1er septembre 2017, baptisée « WLTP » pour « Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure ». Le WLTP remplacera progressivement l’ancienne méthode jusqu’au 1er septembre 2018 où il deviendra l’unique référence en matière d’émissions et de consommation pour les véhicules neufs légers

 

Le WLTP : des tests plus près de la réalité

  • Le WLTP tient compte d’un mode de conduite plus dynamique avec des accélérations et décélérations plus appuyées
  • Des vitesses moyennes (46,5 km/h) et maximales (131 km/h) plus élevées
  • La durée du test passe à 30 min pour 23 km
  • Les scénarios de conduite sont plus diversifiés intégrant des trajets en ville, sur route, voie rapide et autoroute
  • Les options de la voiture sont désormais prises en compte.

En définitive, le WLP aura pour corollaire l’augmentation des valeurs de consommation et d’émissions de CO2, impactant la fiscalité du véhicule et la gestion en matière de flotte. Pour aller plus loin sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger le livre blanc « What’s next » édité par la société Leaseplan. (Lien en bas de page)

 

See more posts