Toujours à l’écoute !

Pour répondre aux attentes du marché, les équipes de link2fleet Luxembourg ont déployé une énergie considérable.  Au fil des années, c’est une plateforme de communication complète qui a été mise en place : site internet avec veille permanente d’information, newsletters ciblées, formations, enquête de marché, événements rassembleurs…

Depuis deux ans, la structure avait par ailleurs évolué, la petite équipe locale s’appuyant sur les compétences de la maison mère basée en Belgique.  Les signaux étaient positifs.  Sauf que le Covid 19 est passé par là.

Claudia Lilien, CEO de link2fleet : « Que ce soit la rédaction, le service commercial, ou encore nos spécialistes de l’événementiel, nos équipes ont fait le maximum pour proposer au marché local une plateforme de communication moderne, centrée sur la valeur ajoutée à fournir à tous les acteurs.  En décembre, nous rassemblions encore plus de 350 décisionnaires au Casino de Mondorf-les-Bains, et le programme 2020 recevait un accueil enthousiaste.  Tout a basculé en mars, avec cette pandémie.  Les perspectives à court et moyen terme ne nous permettent pas, raisonnablement, de maintenir une activité d’édition permanente.  Nous n’avions d’autre choix que de réduire la voilure sous peine de mettre en danger l’ensemble de notre structure.  Ceci implique notamment la fin de la collaboration avec Fabrice Dabe, que nous remercions pour son implication. Je tiens aussi à remercier tous les partenaires qui nous ont fait confiance.  Qu’ils soient rassurés.  Nous maintiendrons nos activités rentables, nous restons disponibles et à l’écoute des suggestions. »

Maintien et développement des USP’s

link2fleet présente plusieurs particularités.  Au fil des années, il a tissé un réseau d’experts unique en matière de gestion de flotte.  Il a développé, au-delà du magazine, divers formats d’événements et formations.  Il a fortement investi dans le digital.  Il s’appuie en outre sur Smart Profile, la base de données de référence des flottes, ce qui lui permet de cibler de manière particulièrement efficace tous les décideurs.  Autant de USP’s qui seront maintenus, et même développés en fonction des opportunités.

Yannick Mathieu, Head of Operations : « Les réductions de budgets annoncées chez nos partenaires ne permettent pas de maintenir les activités les plus énergivores.  En particulier, la réalisation et la diffusion d’un magazine trimestriel n’a économiquement plus de sens.  Notre site www.link2fleet.lu cessera d’être alimenté en informations quotidiennes à partir du 15 août.   Par contre, dans cette période où les fournisseurs s’appuient davantage sur des sous-traitants spécialisés, nous serons très réactifs aux demandes pour les produits « corporate » que nous pouvons gérer intégralement, depuis leur conception jusqu’à leur expédition en format digital, postal, voire événementiel.  Outil très apprécié pour le support commercial, notre base de données Smart Profile poursuivra son extension, particulièrement vers les petites flottes.  Idem pour le portail myprivatelease.lu qui rassemble toutes les offres en leasing pour particuliers, une formule appelée à se développer rapidement.  Enfin, avec divers partenaires, notamment au sein de la « House of Automobile », nous étudions la meilleure manière de maintenir le lien avec tous les acteurs.  Un guide annuel reprenant tous les « must know du fleet à Luxembourg » est notamment une piste envisagée.  Nous nous laissons quelques semaines pour affiner le concept avec les principaux influenceurs luxembourgeois. »

Pendant ce second semestre qui a vu l’activité habituelle fortement réduite, les équipes de link2fleet ont développé et testé de nouvelles initiatives.  Finalement, ceci a constitué un énorme coup d’accélérateur sur des projets qui étaient en gestation.

Marc Demoulin, Editorial Director : « Nous envisagions depuis longtemps de compléter nos rendez-vous présentiels, les Fleet Datings, par des webinaires.  Covid oblige, nous avons très rapidement fixé des rendez-vous  digitaux avec les fleet managers belges.  Résultat : plus de 300 participants à chacune des trois premières sessions ! D’autres projets seront finalisés dans les prochains mois.  Nos project leaders – Sigrid, Marleen, Daan, Annick – nous communiquent leur enthousiasme.  Avec tous les liens de qualité tissés sur le marché luxembourgeois, nous espérons bien que certains projets seront adaptés aux spécificités locales luxembourgeoises. »

A suivre !

L’équipe de link2fleet/Smart Profile