Les ventes de véhicules électriques ont doublé chaque année en Europe depuis leur lancement en 2010. L’ année dernière, selon l’Agence Européenne pour l’Environnement, ce sont ainsi 50.000 véhicules plug-in qui ont été vendus, ce qui représente à peu près 0,4% du total des ventes de voitures dans l’Union Européenne.

Le top 3 des modèles en 2013 se composait de la Renault Zoe, de la Mitsubishi Outlander et de la Volvo V60 Plug-in. Par contre, les ventes des meilleurs modèles de 2012 (Opel Ampera, Peugeot Ion et Citroën C-Zero) ont connu une chute significative.

Rappelons que les véhicules électriques contribuent fortement à faire diminuer les émissions de CO2 et plus ces voitures seront nombreuses sur nos routes, plus les états pourront facilement atteindre les normes de CO2 établies pour 2025 et 2030. En Europe, les voitures sont en effet responsables de 15% des émissions totales de CO2 et sont la plus grande source d’émissions dans le secteur des transports. L’Union Européenne a fixé aux constructeurs automobiles une première limite d’émissions de CO2 à 130g/km pour 2015 et une seconde à 95 g pour 2021.