Le tout nouveau XC90 de Volvo Cars, dont le lancement est prévu plus tard cette année, offrira une combinaison inégalée de puissance et de sobriété. Avec ses quatre roues motrices et ses sept places assises, il délivre jusqu’à 400 ch en ne rejetant que 60 g/km de CO2 (cycle de conduite NEDC). Jamais aucun SUV n’a conjugué puissance et sobriété à un tel niveau.

« Il n’y a aucun compromis lorsque vous êtes au volant du tout nouveau XC90 », déclare Peter Mertens, Senior Vice President Research and Development chez Volvo Car Group. « Avant, il fallait choisir entre puissance et faible taux d’émissions. Mais aujourd’hui le tout nouveau XC90 réunit ces deux critères. »

147972_18_33

Le nouveau XC90 propose une gamme de motorisations Drive-E garantissant un remarquable équilibre entre performances et consommation réduite. La caractéristique la plus distinctive de la gamme Drive-E est d’être exclusivement composée de moteurs quatre cylindres.

« Via nos nouvelles motorisations Drive-E, nous avons créé une famille de moteurs essence et diesel intelligents, avec des courbes de puissance qui permettent une conduite stimulante tout en offrant une consommation de carburant record », ajoute Dr Mertens. « Avec sept personnes à bord du nouveau XC90, les émissions de dioxyde de carbone par passager et par kilomètre sont exceptionnellement basses. »

Les performances en matière de rejet de CO2 du tout nouveau XC90 vont renforcer la position de leadership qu’occupe Volvo Cars dans le domaine des technologies favorisant un meilleur respect de l’environnement. Selon les chiffres contrôlés par l’Association de l’Industrie Automobile Européenne (ACEA), Volvo Car Group s’est positionné en tête en réalisant la plus forte réduction d’émissions sur l’ensemble de ses véhicules, avec une diminution de 8,4% de 2012 à 2013.

147970_18_33

Technologie Twin Engine

Volvo a fait tout son possible pour permettre à un quatre cylindres de garantir tout le plaisir de conduite que procure un plus gros moteur, avec davantage d’efficacité et de propreté. Les moteurs Drive-E seront introduits progressivement dans toute la gamme Volvo.

Sur le tout nouveau XC90, la motorisation hybride rechargeable haut de gamme « Twin Engine » arborera le badge T8, et combinera les qualités d’une voiture éléctrique, d’une voiture hybride et d’une voiture hautes performances.

La conduite normale correspondra par défaut au mode hybride, qui utilise un moteur quatre cylindres, deux litres essence doté d’un compresseur et d’un turbo aux roues avant, et un moteur électrique de 80 ch (60 kW) aux roues arrière.

147938_18_33

Le compresseur optimise la puissance à bas régime procurant au moteur une aspiration naturelle, tandis que le turbo utilise l’accumulation d’air pour lui permettre de délivrer toute sa puissance. Le moteur électrique fournit aux roues arrière un couple immédiat.

Mais à la simple pression d’un bouton, le conducteur peut profiter d’une conduite de ville calme et sans émission, en mode tout électrique, avec une autonomie d’environ 40 kilomètres, puis, si nécessaire, revenir immédiatement à la combinaison du moteur essence et du moteur électrique, et à ses capacités d’environ 400 ch et 640 Nm de couple.

147971_18_33

Gamme complète de motorisations

La gamme du Volvo XC90 comprend également le moteur diesel double turbo D5 de 225 ch et 470 Nm, il proposera la meilleure consommation de carburant de sa catégorie avec environ 6,0 L/100 km, et le turbo diesel D4 de 190 ch, 400 Nm et environ 5,0 L/100 km.

La gamme propose enfin deux moteurs essence. Le premier est le moteur T6 avec compresseur et turbo de 320 ch et un couple maximal de 400 Nm. Le second est le T5 de 254 ch et 350 Nm. La nouvelle technologie de châssis SPA (Scalable Product Architecture) de Volvo Cars permet non seulement d’allier performance et efficience, mais offre également davantage de flexibilité à l’intérieur de la voiture. Là où d’autres constructeurs ont échoué à associer le volume d’un pack batteries avec un habitacle premium et spacieux, Volvo a réussi.

« Le châssis SPA ayant été conçu dès le début pour accueillir les technologies d’électrification, l’installation du Twin Engine n’entame pas l’espace dédié aux passagers ou au chargement, » déclare Dr. Mertens.

147969_18_33