Ce plan d’action, qui est défendu conjointement par l’ACEA (Association des constructeurs européens), CECRA (fédération européenne des concessionnaires et réparateurs), CLEPA (association européenne des équipementiers automobiles) et ETRMA (association européenne des manufacturiers de pneumatiques), apporte une réponse politique à la crise COVID-19 visant à garantir la santé publique, minimiser l’impact économique et concentrer les efforts sur les objectifs de notre époque, à savoir la digitalisation et la neutralité carbone.

Les priorités sont d’assurer une relance coordonnée des activités industrielles en ligne avec les mesures de santé publique, de préserver les liquidités nécessaires pour assurer la santé économique du secteur et de poser les fondations d’une économie durable en développant les investissements dans les dernières technologies et innovations.

Ce plan d’action comprend un appel à l’introduction coordonnées d’incitants au renouvellement de tous types de véhicules, permettant ainsi d’assurer une relance de la demande au niveau du marché des particuliers et des professionnels. Ces incitants pourraient être des avantages fiscaux, des primes d’achat de véhicules neufs et des primes à la casse.

Guido Savi, de FEBIAC Luxembourg conclut que « ces mesures permettraient de soutenir le secteur automobile qui emploie plus de 13,8 millions de personnes en Europe et d’accélérer le rajeunissement de la flotte de véhicules en Europe. »

Liste des 25 actions pour une relance réussie du secteur automobile : https://acea.be/uploads/publications/25_actions_for_successful_restart_EU_automotive_sector.pdf

FEBIAC est la fédération qui représente les constructeurs et importateurs automobiles au Luxembourg.

Communiqué de presse de FEBIAC Luxembourg