Le Conseil de gouvernement a décidé de constituer un groupe interministériel pour mettre en œuvre ces mesures, dont notamment le lancement d’un projet-pilote pour mutualiser les voitures de plusieurs ministères, le recours accru à l’autopartage, la mise en place de navettes pour les déplacements internationaux réguliers, ainsi que l’électrification accrue de la flotte automobile de l’État. Cette décision s’inscrit dans la ligne des efforts déployés depuis le début de l’année 2017 par le gouvernement de rationaliser et améliorer les déplacements professionnels des agents assurés par la flotte automobile de l’État.

Communiqué par le ministère d’État/SIP