L’ Autofestival ne sera pas virtuel !

Le 11 janvier dernier, la Fédération des Distributeurs Automobiles et de la Mobilité (FEDAMO) a officiellement lancé l’Autofestival 2021, lors d’une conférence de presse à son siège de la Chambre des Métiers.

Malgré le Covid, l’organe de défense des intérêts des concessions automobiles a décidé d’étendre cette 57ème édition jusqu’au 13 février prochain.

Durant ces quelque quatre semaines, au lieu des 10 jours habituels, les clients peuvent visiter les 170 showrooms des 88 concessionnaires automobiles participants, s’informer sur les évolutions techniques et les nouveautés automobiles, tout en profitant d’offres spéciales.

« Dans ce contexte difficile, nos 150 membres se sont préparés intensivement à cette édition très spéciale de l’Autofestival, » a rappelé Philippe Mersch, le Président de la FEDAMO. « Pour des raisons de sécurité, tous appliqueront notre charte des mesures sanitaires ». https://www.fedamo.lu/wp-content/uploads/04-2021-01-08-Charte-des-mesures-sanitaires-F.pdf.

Le nombre maximal de clients présents dans les concessions est en outre limité. Aussi, la Fédération recommande aux visiteurs de contacter les concessionnaires à l’avance pour fixer un rendez-vous.

Dressant le bilan de l’année passée, cette dernière constate sans surprise que le secteur a souffert de la pandémie : après un démarrage modéré en début d’année, les établissements ont en effet été contraints à une fermeture administrative de mi-mars à mi-mai.

« Après la réouverture, les concessions n’ont pu rattraper leur retard, » regrette son Président : « En 2020, les immatriculations ont baissé de 17,9%. Avec 45.189 immatriculations recensées (contre 55.008 en 2019), nous enregistrons les chiffres les plus bas depuis 18 ans ».

Engouement pour l’électrique

En guise de consolation, la FEDAMO observe 2 tendances encourageantes pour le secteur : l’électrification des véhicules grand public tout d’abord : avec une augmentation des voitures électrifiées, qui représentent désormais 20% du marché luxembourgeois. L’arrivée de nouveaux modèles, ainsi que les mesures de soutien du gouvernement, constituent selon elle les principaux vecteurs de cet engouement pour l’électrique.

Mobilité individuelle plus sûre

Autre réconfort : distanciation sociale oblige, le public a préféré son véhicule privé pour ses déplacements, jouant ainsi la sécurité et la flexibilité. Aussi, répondant à ces nouveaux besoins de mobilité individuelle, 160 modèles sont exposés durant l’Autofestival, dont plus de 50 sont électrifiés.

FEDAMO : https://www.fedamo.lu/

Autofestival: https://www.fedamo.lu/news/57eme-edition-de-lautofestival-du-25-janvier-au-8-fevrier-2021/

Voir la conférence (youtube) : https://www.youtube.com/watch?v=Akf7BeIJg4M.