C’était dans l’air depuis un moment, mais c’est maintenant officiel. Ford et Volkswagen vont collaborer sur divers plans. Il s’agit d’une alliance sans participation financière. Le but est que les deux entreprises conservent leur indépendance mais qu’elles puissent aussi économiser sur les coûts de développement. En ce qui concerne les produits, les premiers résultats concrets de l’alliance seront visibles à partir de 2022.

Le Transit comme base

Le premier axe de collaboration entre Ford et Volkswagen concernera les véhicules utilitaires légers et les pick-up. Jusqu’à présent, Ford et Volkswagen étaient les seuls à ne pas travailler avec un autre constructeur à ce niveau. Volkswagen avait bien une alliance avec Mercedes jusqu’il y a un an et demi, mais le lancement des nouveaux Crafter et Sprinter a signé la fin de cette collaboration et les deux constructeurs ont pris leur propre route.

 

Volkswagen va donc dorénavant collaborer avec Ford. Dans un premier temps, il s’agira de développer et produire un nouveau véhicule utilitaire de moyenne gamme. Le futur Ford Transit servira de base à ce nouveau véhicule pour donner naissance à un modèle Ford et Volkswagen qui arrivera en concession d’ici 2022.

 

Caddy et Amarok

Dans le segment des utilitaires compacts aussi, les deux marques ont des plans. Ainsi, le Volkswagen Caddy deviendra la voiture ‘donneuse’ pour un modèle à venir sous pavillon Ford et Volkswagen. Le futur Volkswagen Amarok sera fort semblable au Ford Ranger. Ford dispose en effet d’une longue tradition dans le domaine du pick-up.

 

Electricité et conduite autonome

L’alliance comportera aussi un autre pan qui arrivera un peu plus tard. Ainsi, les deux constructeurs vont collaborer au développement et à la commercialisation des véhicules électriques, autonomes et à de nouvelles solutions de mobilité. Il n’est pas encore fermement acté que Ford utilisera à l’avenir la plateforme MEB de Volkswagen.

 

AutoLatina et AutoEuropa

Ce n’est pas la première fois que Volkswagen et Ford se prêtent main forte. En 1986, avait été fondé AutoLatina au Brésil et en Argentine, au sein de laquelle les deux constructeurs collaboraient. Cela avait mené à une collection assez spéciale de modèles comme par exemple la Volkswagen Santana qui avait été légèrement modifiée et vendue sous le nom de Ford Versailles. Cette joint-venture a duré jusqu’en 1995.

En Europe aussi, on a connu une collaboration entre Ford et Volkswagen avec comme résultat concret les Ford Galaxy et les Alhambra et Sharan au sein du groupe Volkswagen. Pour cette collaboration, la joint-venture AutoEuropa avait été créée avec son siège à Palmela au Portugal. Cette collaboration a duré jusqu’à 2005.