La nouveauté la plus importante pour le C-HR 2020 est l’ajout de la motorisation. Tout comme la Corolla, le Coupé High Rider disposera dès le 22 novembre d’un hybride 2.0 plus puissant sous le capot, qui sera placé au-dessus du célèbre 1.8 avec le même garde-boue arrière. L’importateur belge a choisi de retirer le petit 1.2 turbo essence d’un seul souffle, faisant du C-HR le premier crossover compact qui ne peut être équipé que d’un hybride essence auto-chargeant.

Smart Casual

Avant d’entrer dans les différences entre le 1,8 et le 2,0, nous examinons les externalités. Le C-HR actualisé se distingue du modèle de pré-lift avec une section avant plus agressive, des blocs d’éclairage LED complets et de nouvelles couleurs qui peuvent être combinées avec un toit gris ou noir. À l’arrière, la 2.0 Hybride est également dotée d’un diffuseur plus sportif qui, avec ses accents noirs et ses jantes idem, lui donne un look dynamique.

À l’intérieur, le lifting est complété par de nouveaux matériaux, une finition solide et des solutions de connectivité qui permettent la mise à jour des cartes en direct via le smartphone. La connexion est désormais possible via Apple CarPlay et Android Auto, tandis que le système d’infodivertissement JBL a également été renouvelé avec des touches de fonction physiques sur le côté. Et si vous optez pour le niveau de hauteur de la 2.0 Hybride, vous obtenez également d’excellents sièges sport.

4e génération hybride

En plus de la touche finale, le raffinement a également été mis à jour. Dans le jargon, cela se mesure à l’aide d’un score NVH, qui représente le bruit, les vibrations et la rudesse. Le niveau sonore, les vibrations et la rugosité – qui devaient être améliorés parce que la quatrième génération de la configuration hybride de Toyota est plus souvent électrique. Jusqu’à 120 km/h, la part des VE peut atteindre 85 %, ce qui rend les autres sons plus importants. Les ingénieurs ont réussi à transformer le C-HR en un véritable croiseur. Ce n’est qu’autour des passages de roues arrière que l’on entend des éclaboussures d’eau et du gravier, mais sinon la version facelift est agréablement silencieuse.

Le nouveau moteur de deux litres avec support électrique délivre une puissance système de 184 ch, ce qui fait que le moteur à essence n’a plus besoin de travailler aussi dur. Ainsi, le régime moteur est maintenu sous contrôle tant que le régime est encore épicé. Il n’y a donc pas de manque de puissance, sans réduction significative de la consommation de carburant. Lors de notre test sur une piste variée, l’ordinateur de bord est resté bloqué à environ 5,5 litres aux 100 kilomètres, ce qui est bon pour un essai routier difficile de toute façon. Et les émissions de CO2 ? Pour le 2.0 Hybrid, il peut varier entre 92 grammes selon l’ancienne méthode de mesure et 118 grammes selon le cycle WLTP. Le 1.8 hybride fait un peu mieux avec 88 et 109 grammes respectivement, mais il est généralement très amusant.

Plateforme TNGA 

La dynamique de conduite du nouveau C-HR n’est donc pas à critiquer, comme c’est le cas pour les nouveaux RAV4 et Corolla, qui se trouvent également sur la plate-forme moderne TNGA. Ainsi, l’époque où les Totoya étaient principalement frugaux, mais pas exactement dynamiques, est révolue. Bien que cela ne rende pas encore infaillible le C-HR renouvelé, car les dimensions n’ont pas été touchées. Si vous le considérez comme un segment B spacieux (comme le Nissan Juke et le Renault Captur), alors l’espace disponible est correct. Mais jugez-le comme le C-SUV Toyota ressemble et il est difficile de nier que l’espace sur la banquette arrière et dans le coffre est limité. L’équipement de sécurité est breveté.

Toyota C-HR Hybrid 2.0 (135 kw) – 2019

FICHE TECHNIQUE  
Carburant  essence
Puissance 135 kW / 184 ch @ 6000 rpm
Couple (moteur thermique) 190 Nm@ 4400-5200 rpm
Cylindrée 1987cc
Poids 1485 kg
Volume du coffre 358 litres
Capacité réservoir 43 litres
Consommation moyenne (WLTP) 5,3 l/100 km
Emissions de CO2 (WLTP) 118-120 g/km
Vitesse de pointe 180 km/h
AUTRES MOTEURS
moteur carburant  puissance
1.8 Hybrid essence  122 ch