Les designers ont eu la partie relativement facile: le style de la première génération était brillant et a donc dans les grandes lignes carrément été conservé. Quelques détails stylistiques ont toutefois été empruntés au Velar pour conférer une touche de modernité au nouveau-venu. Par contre, les ingénieurs ont réussi à relever quelques défis de taille: la voiture ne pouvait pas devenir plus grande, mais offrir quand même 20 millimètres supplémentaires d’espace aux jambes à l’arrière, un plus grand réservoir à carburant a été installé et l’Evoque peut accueillir en plus les batteries des versions hybrides légères et hybride rechargeables.

MHEV


Car en effet, à l’exception du moteur diesel D150 de 150 ch d’entrée de gamme, tous les moteurs sont équipés d’un système de micro-hybridation de 48V. C’est une sorte de système start-stop amélioré qui donne un petit coup de pouce quand le véhicule est lourdement chargé et qui permet de réduire la consommation de 8 pourcents. Les autres versions diesel développent 180 et 240 ch et, en essence, le choix est proposé entre 200, 250 et 300 ch, toutes les puissances étant basées sur le 2.0 de la famille Ingenium. Plus tard viendra s’ajouter une version hybride rechargeable sur un trois cylindres essence de 1.5.

Pureté de l’intérieur


Grâce aux écrans tactiles Touch Pro Duo qui commande pratiquement toutes les fonctions à l’intérieur du véhicule, il n’y a quasi plus de présence physique de boutons dans l’habitacle. Cela donne à l’ensemble une impression de pureté. Le système d’infodivertissement n’est pas des plus rapides, mais n’est pas non plus d’une lenteur excessive. En option, les sièges et le tableau de bord peuvent être habillés de matériaux recyclés.

Automatique poussive/strong

Nous avons essayé une diesel de 240 ch et une essence de 250 ch. La diesel pèse près de 2 tonnes et cela pénalise les reprises, tandis que le moteur émet, sous pression, un bruit rauque et désagréable. La boîte automatique n’est, en outre, pas brillante et réagit parfois très lentement.

La version essence est nettement plus agréable. Plus agile, plus silencieuse et plus puissante. Revers de la médaille: consommer moins de 10 l/100 km est une mission quasi impossible. Cela se reflète aussi dans les émissions de (NEDC 2.0) CO2 de 180 au lieu de 163 g/km pour la version diesel diesel. Dans les deux cas, le confort de suspension a été nettement amélioré.


BILAN FLEET


Bien que l’aspect extérieur du Range Rover Evoque n’ait pas fondamentalement évolué, sur la route, il est bien plus agréable à conduire que son prédécesseur,et,certainement en version essence. Inconvénient: ses émissions de CO2 le rendront moins attractif fiscalement pour les entreprises à partir du 1er janvier 2020 : toutes les versions auront alors une déductibilité fiscale de 50 pourcents. Cette année, la majorité des Evoque bénéficient d’une déductibilité de 70 à 75 pourcents.

Fiche technique Range Rover Evoque D240