Lors du lancement de son cross-over électrique au cours de l’été 2018, Jaguar a explicitement désigné la Tesla Model X comme sa grande rivale, en projetant des films mettant en scène une I-Pace qui se mesure sur circuit à la référence américaine. Pourtant, la I-Pace est un bon 35 centimètres plus courte que et 12 centimètres plus basse que le modèle X et elle n’offre que 5 places assises pour 7 places assises sur la Tesla.

Plaisir de conduire

La I-Pace est donc une toute autre voiture, avec ses propres avantages et inconvénients. Son châssis est clairement son point le plus fort. Le cross-over dont le poids affole la balance se meut toutefois sur la route comme un véhicule beaucoup plus léger. Il coupe les virages avec une agilité rare et sans la moindre trace de sous-virage. Avec ses 400 ch et son couple de presque 700 Nm, la voiture sprinte comme une voiture de sport de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes. Malgré cela, la filtration est excellente et la I-Pace glisse en douceur sur la route. L’insonorisation est parfaite et les sièges offrent aussi bien à l’arrière qu’à l’avant un confort remarquable.

Big battery

Tout en dessous du châssis est logé un pack batteries d’au moins 90 kWh. La consommation réalisée au cours de l’essai en respectant totalement les limitations de vitesse s’est située entre 30 et 40 kWh/100 km. De quoi parcourir 200 à 250 kilomètres. Attention: au cours de notre semaine d’essais, le temps était frais (aux environs des 7 degrés). En été, atteindre les 300 km devrait être parfaitement jouable. Après une telle distance, l’homme et la machine ont de toute façon besoin d’une pause, de quoi pouvoir recharger le véhicule à un dispositif de recharge rapide allant jusqu’à 100 kW (CCS). Recharger en courant alternatif (prise ou wallbox) est plus problématique car la I-Pace recharge maximum 7,4 kW (monophasé), ce qui entraîne de longs temps de rechargement.

InfoDivertissement lent

Outre la lenteur du rechargement de la batterie, relevons encore un autre point faible: le système d’infodivertissement. Non seulement la structure du menu n’est pas claire mais par ailleurs la résolution de l’écran des caméras de recul n’est plus à la page.Enfin, le système réagit aussi particulièrement lentement quand on actionne les commandes. Le second écran qui rassemble les fonctions de la climatisation, fait face, lui aussi, à des temps de réaction trop longs. Dommage.

Bilan fleet

La Jaguar I-Pace est une voiture formidable pour tous les profils de conducteurs: dynamique et rapide comme l’éclair, d’une part, confortable et très silencieuse, d’autre part. Les sièges sont très confortables et la finition est de très haut vol. Dommage que la batterie se vide rapidement et ne se recharge que très lentement,tandis que le système d’infodivertissement est dépassé. Enfin, l’ATN est bas et la déductibilité fiscale maximale.

Fiche technique Jaguar I-Pace E400