Ultimate Ads Manager

Electric Day 2018 : l’intérêt pour l’électrique se confirme

C’est sur les bords ensoleillés de la Moselle - à Remich plus précisément - qu’a vécu la 5e édition de l’Electric Day. Au cours de cette journée entièrement dédiée aux motorisations électriques et hybrides (plug-in ou non), on a pu constater un intérêt toujours croissant des sociétés luxembourgeoises pour ce type de propulsion. Mais de là à franchir le pas…

L’Electric Day mis sur pied par link2fleet il y a 4 années donne l’occasion au public professionnel de venir faire connaissance avec la conduite électrique. Des tests routiers sont proposés aux conducteurs intéressés mais pas seulement. Au travers de nombreux témoignages, sessions d’informations et autres tables rondes, les invités ont l’occasion de poser toutes les questions qui les taraudent. Autonomie, coût, infrastructure de recharge, offre des constructeurs, fiscalité, revente,… tous les sujets ‘touchy’ relatifs à la conduite électrique sont abordés de manière franche et sans langue de bois par les différents experts.

 

De cette 5e édition organisée sous un soleil radieux, on retiendra avant tout l’enthousiasme général des conducteurs ayant effectué les essais routiers. Tous soulignent l’incroyable agrément de conduite et le comportement paisible que procure un véhicule roulant à l’électricité.

 

Pour ce qui est de la partie académique, Bruno Magal a dévoilé les résultats d’une vaste enquête sur l’avenir de l’automobile réalisée par KPMG. Et cette enquête démontre que la conduite électrique n’en est qu’à ses balbutiements par rapport au potentiel recensé. La table ronde fut de son côté très animée car fréquentée par des défenseurs des véhicules électriques et d’autres nettement moins convaincus. Chacun fit valoir ses arguments pour arriver à une conclusion collégiale que l’électrique percera tôt ou tard dans les flottes. Du moins pour des profils d’utilisateurs précis. Le tout est de savoir quand…

 

Les quelques 150 invités se retrouvèrent ensuite sur le pont du ‘River Diva’ pour une croisière bucolique sur la Moselle où les débats autour de l’électrique se prolongèrent jusque tard dans la soirée.

 

Crédit photo: Photo Kalliste

See more posts