Ultimate Ads Manager

eCall, le bouton obligatoire depuis le 31/03

Il existe toujours dans les véhicules des boutons qui ne servent à rien. Le nouveau bouton rouge « eCall », qui va être intégré au tableau de bord des véhicules légers commercialisés dans l’Union Européenne, est tout sauf inutile.

Tous les constructeurs automobiles devront, à partir du 31 mars 2018, équiper leurs véhicules vendus dans l’UE de ce bouton « eCall » qui vise à lancer un appel d’urgence auprès des secours et/ou la police dès qu’une voiture est accidentée. Cet appel est passé automatiquement à partir du moment où les airbags sont déclenchés (et ce, donc, sans action nécessaire du conducteur ou passager du véhicule en cause). Au-delà de cet appel automatique, toutes personnes témoin d’un accident pourra aussi déclencher manuellement l’appel d’urgence « eCall » de sa voiture.

Ce bouton vise à réduire le temps de réaction des secours qui disposent ainsi d’une localisation GPS précise du véhicule accidenté, peu importe où il se situe dans l’Union Européenne. Via cet appel, le central 112 obtiendra aussi toutes les informations sur le véhicule accidenté, à savoir le type de propulsion (essence, électrique, …), le nombre d’occupants (en fonction des rétracteurs de ceinture sollicité), la vitesse de l’impact pour anticiper la gravité de l’accident et le numéro de châssis qui servira à renseigner les secours sur la marque et le modèle de véhicule afin de permettre une désincarcération plus efficace et rapide.

Lors de l’achat du véhicule, le bouton eCall sera configuré pour appeler, soit le central de secours 112 territorialement compétent, soit le central du constructeur qui devra lui-même contacter le central de secours 112 concerné. Ceci est au choix du conducteur.
Au Luxembourg, pour une meilleure efficacité des appels passés au 112, des accords ont été passés avec l’ACL, qui prend déjà des appels eCall pour le compte de certains constructeurs.

See more posts