La configuration sera donc identique à celle établie avant l’hiver : vers Bruxelles, les usagers circuleront sur la bande d’arrêt d’urgence et la voie de droite. Vers le Luxembourg, la voie de gauche sera disponible du côté du chantier, la seconde voie sera basculée à contresens (en utilisant la voie de gauche qui mène habituellement vers Bruxelles). Cette phase permettra notamment de terminer les réparations au niveau des dalles, de réaliser des finitions au niveau des zones de refuge… La mise en place de cette phase aura lieu pendant 4 nuits, à partir de ce samedi 2 mars.

 

A partir de la seconde moitié du mois de mars (et donc notamment pendant les deux semaines de congé de Pâques) la pose des couches de roulement débutera et nécessitera la suppression d’une voie vers le Luxembourg, celle située du côté du chantier. En effet, toute la largeur de l’autoroute devra être disponible pour réaliser cette opération.

 

L’objectif est de pouvoir libérer le tronçon entre Arlon et Weyler, soit 4 kilomètres, avant la fin du chantier afin d’améliorer les conditions de circulation.

 

L’entièreté du chantier devrait être terminée pour la fin du mois d’avril 2019.

 

Communiqué de presse de la SOFICO