Les autobus et autocars constituent lʼépine dorsale des transports publics de proximité et leur importance ne cessera de croître dans les années à venir. Ceci sʼexplique entre autres par le nombre de passagers en forte hausse ainsi que par les seuils de fréquentation imposés aux moyens de transport sur rails. Compte tenu de leur exploitation flexible et de leur excellent bilan énergétique et environnemental, les autobus et autocars disposent de tous les atouts nécessaires pour répondre aux exigences des sociétés de transport. Le fait que des discussions relatives à des lignes dʼautobus rapides, à une intensification de la desserte par autobus ainsi quʼà des BHNS soient en cours dans de nombreuses régions nʼest pas un hasard. Une raison supplémentaire de désigner, dans des conditions dʼessai réelles, à lʼoccasion du 8e concours international des autobus (IBC), lʼautobus urbain le plus à même de répondre aux exigences des exploitants de flottes dʼautobus de ligne. Critères décisifs : la rentabilité à long terme, le niveau de confort, le niveau de sécurité pour les passagers et le conducteur ainsi que le bilan énergétique.

Cinq constructeurs ont soumis leurs autobus urbains à cet essai comparatif dʼune semaine. Le Mercedes-Benz Citaro est le lauréat du concours. Il sʼest placé en tête dans les disciplines Carrosserie, Train de roulement/Qualités routières/Sécurité de marche et Confort des passagers et a engrangé au total 85 % du score maximal réalisable. Avec une consommation de 32,73 l/100 km en service urbain et 30,72 l/100 km en affectation périphérique, il est le moins gourmand en carburant. Il consomme 2 litres de moins aux 100 km que le véhicule arrivé en 5e position, soit pour la société de transport pour toute la durée dʼexploitation et le kilométrage total (env. 10 ans et 60 000 km/an) quelque 15 000 euros dʼéconomies de carburant. Dʼautres aspects, comme la valeur de revente, le S.A.V./les réparations/la maintenance, les pièces de rechange, la garantie contractuelle/la garantie légale ont par ailleurs permis au Mercedes-Benz Citaro dʼobtenir le meilleur score en matière de rentabilité, bien quʼil ait affiché les coûts dʼacquisition les plus élevés de tous les participants au test. Ceci prouve une fois de plus que les coûts dʼacquisition ne doivent pas constituer la priorité absolue dans les décisions dʼachats à caractère durable. « Les investissements liés à notre nouvelle génération de modèles Citaro Euro VI portent aujourdʼhui leurs fruits : pour les entreprises, les exploitants dʼautobus de ligne, les passagers et lʼenvironnement », déclare Hartmut Schick de Daimler Buses au sujet du résultat de lʼIBC.

Le concours International Bus Competition (IBC) est le seul essai comparatif pour autobus/autocars en Europe qui sʼaccompagne dʼévaluations significatives en conditions réelles. Des autobus urbains de cinq constructeurs différents représentant plus de 90 % du marché des autobus urbains se sont soumis fin mars au test de résistance de la MVG (société des transports en commun de Munich). Les véhicules participant à lʼessai comparatif étaient tous dotés dʼune technologie écologique Euro VI permettant de satisfaire aux seuils de pollution les plus sévères. Sous la direction du journaliste spécialisé Wolfgang Tschakert, lʼéquipe spécialiste des essais techniques sur véhicules industriels, composée de journalistes spécialisés dans le domaine des autobus/autocars et dʼexperts terrain, a examiné les cinq candidats sous toutes les coutures durant une semaine. Lors des essais statiques, le jury a examiné et remis en question le moindre aspect des véhicules. Il a procédé à des tests aérodynamiques, à des tests de freinage, à des évaluations acoustiques, mais également à des évaluations minutieuses liées à la consommation de carburant et aux performances routières selon diverses normes. Les véhicules testés ont été soumis à 42 évaluations partielles professionnelles dans les cinq catégories suivantes : Moteur et boîte de vitesses, Carrosserie, Train de roulement/Qualités routières/Sécurité de marche, Confort des passagers et Rentabilité.

Les responsables des achats et autres passionnés dʼautobus peuvent consulter les résultats détaillés et les comptes rendus des tests dans les revues spécialisées « Busfahrt », « Nahverkehrs-Praxis » et « omnibusspiegel ». Les articles prouvent en outre que les constructeurs dʼautobus européens proposent des autobus équipés dʼune technologie diesel et antipollution Euro VI dernier cri permettant de concilier durablement efficience, équipement, sécurité et confort pour les transports publics de proximité de demain avec les possibilités économiques des sociétés de transport public. Leur niveau dʼémissions polluantes se situe déjà au niveau du seuil de détection. Les besoins exemplaires en carburant du Mercedes-Benz Citaro prouvent par ailleurs que les autobus et autocars représentent la solution optimale en termes dʼefficience énergétique et dʼéco-compatibilité parmi les différents modes de transport. 30 litres dans des conditions dʼexploitation réelles correspondent, compte tenu des 61 passagers présents à bord lors du test, à une consommation de gazole de 0,5 litre par 100 voyageurs-kilomètre, soit 13,3 g/km de CO2 par km et par personne. Des chiffres qui parlent dʼeux-mêmes.