Nous sommes allés à la rencontre de Philippe Leclerc, Director Facilities & Logistics du célèbre cabinet en conseils juridiques Arendt & Medernach pour voir comment la situation s’organise actuellement sur le terrain :

 « Chez Arendt & Medernach, nous avons comme partout ailleurs pris les mesures nécessaires pour assurer le maximum de sécurité pour nos travailleurs comme pour nos activités en ces moments très difficiles.

Dans notre bâtiment Arendt House, seuls quelques postes de travail sont encore occupés alors qu’en temps normal, près de  650 personnes y travaillent.

Le télétravail a été étendu à tous nos collaborateurs qui peuvent en bénéficier et ceci a été rendu possible grâce à un travail remarquable effectué par nos collègues de l’IT!

Je sais que l’ensemble des services et conseils rendus à nos clients continuent d’être assurés sans discontinuité, grâce à la mise en place du télétravail généralisé, mais je peux par contre confirmer que l’activité du département F&L d’Arendt est diversement impactée par cette crise car notre mission est intrinsèquement lié au fonctionnement du bâtiment en lui-même.

Alors que nos services de restauration sont à l’arrêt, nos services de réception assurent les services de base.

La sécurité du site quant à elle reste assurée par nos équipes en collaboration avec le service de gardiennage présent sur place.

En ce qui concerne nos véhicules, la gestion de la flotte est légèrement  impactée par les événements actuels.

Les garages et les leasers avec qui nous travaillons ayant fait le nécessaire pour assurer la continuité de leurs services commerciaux, Alexandra et moi-même continuons de faire le lien avec nos collègues qui bénéficient à quelques nuances près des services auxquels ils sont habitués !

Les prestations techniques effectuées par les garages (changement de pneus, entretiens…) ne sont par contre plus possibles actuellement.

En ce qui concerne la démarche mobilité du groupe Arendt sur laquelle nous travaillons depuis quelques temps, celle-ci risque par contre d’être impactée par cette crise mais à ce stade il est un peu tôt pour en mesurer les effets…

Comme beaucoup, nous télétravaillons et espérons que cette crise se terminera le plus rapidement possible »

Courage à toutes et toutes ! »