Au cours du deuxième trimestre ainsi que sur l’ensemble du premier semestre 2014, BMW Group a enregistré une hausse de ses ventes, de son chiffre d’affaires et de son bénéfice par rapport à l’exercice précédent. La dynamique positive se poursuit.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de 1,8% pour atteindre 19,905 milliards d’euros (2013: 19,552 milliards) grâce à des ventes en hausse et malgré les effets de change négatifs. Un meilleur mix produits et régional a permis une progression du résultat EBIT de 26% à 2,603 milliards (2013: 2,066 milliards). Le résultat avant impôts (EBT) a grimpé de 30,9% pour atteindre un nouveau record de 2,66 milliards (2013: 2,032 milliards), soit une rentabilité avant impôts de 13,4% (2013 : 10,4). Le bénéfice net consolidé s’est inscrit en hausse de 27,2% à 1,771 milliard (2013: 1,392 milliard). Le nombre total d’unités des marques BMW, MINI et Rolls-Royce livrées aux clients à travers le monde a progressé de 5,3%, atteignant ainsi un niveau record pour un deuxième trimestre de 533 187 unités (2013: 506 321).

Sur le premier semestre, le chiffre d’affaires du Groupe a ainsi augmenté de 2,8% pour atteindre 38,14 milliards d’euros (2013: 37,098 milliards), malgré les effets de change négatifs. Le résultat EBIT du Groupe a grimpé de 14,4% à 4,693 milliards (2013: 4,104 milliards) et le résultat avant impôts (EBT) de 19,6% à 4,826 milliards (2013: 4,035 milliards). Le bénéfice net consolidé s’est inscrit en hausse de 19,6% à 3,233 milliards (2013: 2,704 milliards). Au niveau du Groupe, le nombre total de livraisons aux clients a grimpé de 6,9% pour atteindre 1 020 211 véhicules (2013 : 954 521). C’est la première fois que le seuil du million d’unités vendues a été dépassé au cours d’un premier semestre. Ainsi, BMW Group a réussi à consolider sa position de leader mondial dans le secteur Premium.

« BMW Group a enregistré d’excellents résultats au cours du deuxième trimestre ainsi qu’au premier semestre, avec une hausse de ses ventes, de son chiffre d’affaires et de son bénéfice. Le Groupe continue ainsi sa lancée sur la voie du succès. » a déclaré Norbert Reithofer, Président du Directoire de BMW AG, ce mardi à Munich.

Segment automobile: résultat EBIT à 2,16 milliards au deuxième trimestre

La forte demande a eu un impact positif sur le segment automobile. Durant le deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’est inscrit en hausse de 1,7% pour atteindre 18,504 milliards d’euros (2013: 18,201 milliards) et ce malgré les effets de change négatifs. La marge opérationnelle (EBIT) a été en hausse de 11,7% (2013 : 9,6) au deuxième trimestre. Au cours du premier semestre 2014, le segment automobile a ainsi enregistré une augmentation de ses ventes de 2,8% à 35,063 milliards d’euros (2013 : 34,108), et la marge opérationnelle (EBIT) a progressé à 10,7% (2013 : 9,8). La marque BMW a atteint de nouveaux records en termes de ventes avec une croissance de 8,3% au deuxième trimestre, à 458 088 véhicules (2013: 422 844), et de 10,2% au premier semestre, soit un total de 886 347 unités livrées aux clients (2013 : 804 248). Les BMW Séries 3, 5 et 6 ainsi que la X5 ont toutes confirmé leur position de leaders dans leurs secteurs respectifs.

Au premier semestre 2014, 236 289 BMW Série 3 ont été livrées aux clients (2013 : 237 700 ; -0,6%), et les ventes de la BMW Série 4 ont atteint 47 031 unités. La demande pour la BMW Série 5 a été en hausse de 7,6% pour atteindre 193 560 véhicules (2013 : 179 833). Les ventes de BMW Séries 6 et 7 se sont inscrites légèrement en baisse à 13 734 (2013 : 14 012 ; -2%), respectivement 26 378 (2013 : 27 100 ; -2,7%). Les BMW X connaissent toujours une forte demande avec des livraisons de la BMW X1 au premier semestre 2014 qui ont grimpé à 79 344 unités (2013 : 79 061 ; +0,4%) et celles de la BMW X3 à 82 830 (2013 : 77 959 ; +6,2%). Avec 68 283 véhicules vendus au premier semestre, la BMW X5 voit ses ventes grimper de 29,7% (2013 : 52 651).

Les ventes de la BMW i3 ont continué à croître également. Au premier semestre 2014, 5 396 véhicules électriques ont été vendus dans le monde, et cette hausse va se poursuivre au cours des prochains mois. Au deuxième trimestre, la BMW i3 a été introduite aux États-Unis et au Japon, et elle sera lancée en Chine au mois d’octobre. Conformément aux attentes, les ventes de MINI au premier semestre ont baissé pour atteindre 131 896 unités (2013: 148 798; -11,4%), en raison du changement du modèle de base de la marque – la nouvelle MINI Hatch – dont les livraisons ont démarré en mars et qui a reçu un très bon accueil. Au cours du mois de juin, les livraisons de la MINI sont ainsi déjà reparties à la hausse avec un plus de 3,2% et ont atteint 12 862 unités (2013 : 12 460). Pour Rolls-Royce, la croissance s’est poursuivie au premier semestre 2014 avec un total de 1 968 unités vendues dans le monde (2013 : 1 475 ; +33,4%).

Toutes les régions en croissance au premier semestre 2014

Au premier semestre 2014, BMW Group a enregistré une hausse de ses ventes dans toutes les principales régions du monde. Les ventes en Europe ont grimpé de 2,2%, atteignant 446 188 unités (2013: 436 709). En Asie, BMW Group a vendu 322 943 automobiles (2013: 272 943) soit un bond de 18,3%. La Chine continentale représentait 225 490 livraisons, en hausse de 23,1 % (2013 : 183 208). Les ventes dans la région Amériques ont progressé de 3,5 % pour atteindre 221 280 unités (2013 : 213 867 unités) dont 182 008 unités vendues aux Etats-Unis (2013 : 173 156; + 5,1%).

Hausse des effectifs

Au 30 juin 2014, les effectifs de BMW Group ont augmenté de 5,3% par rapport à l’an dernier. Le Groupe compte un effectif total de 112 500 employés au niveau mondial (2013 : 106 870).

Des objectifs confirmés pour l’exercice 2014

Grâce aux solides performances enregistrées au premier semestre, BMW Group confirme ses objectifs de résultats pour l’année 2014. « Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs annuels », a indiqué Norbert Reithofer. Malgré un environnement économique toujours difficile, le Groupe prévoit d’augmenter significativement ses ventes (2013 : 1 963 798 unités) ainsi que son résultat avant impôts (2013 : 7,913 milliards). « Grâce à nos ventes record au premier semestre, nous devrions dépasser cette année le seuil historique des deux millions de véhicules livrés aux clients », a confirmé Norbert Reithofer. Cette hausse prévue des ventes devrait se traduire par une augmentation du résultat avant impôts du Groupe : « Nous prévoyons un résultat avant impôts supérieur significativement à celui de l’an passé », a précisé le Président du Directoire de BMW Group.

Au deuxième semestre 2014, le résultat avant impôts du Groupe intègrera toutefois les importants investissements réalisés dans les technologies d’avenir. Le développement de nouvelles technologies réduisant les émissions de CO2, nécessaire pour répondre aux nouvelles normes, jouera notamment un rôle important à cet égard. Par ailleurs, des risques pèsent toujours sur la conjoncture économique globale. La marge opérationnelle EBIT comprise entre 8 et 10% reste un objectif en 2014, qui pourrait être corrigé à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture économique et géo-politique. Les 16 lancements de nouveaux produits et face-lifts programmés cette année, tels les BMW X4, Série 4 Gran Coupé, BMW i8 ou encore la BMW Série 2 Active Tourer doivent contribuer à notre dynamique positive.