L’ensemble du monde de l’automobile l’attendait et il est finalement tombé hier en fin de journée. ‘Il’ c’est tout simplement le communiqué du gouvernement statuant sur la poursuite où non du mécanisme d’attribution de primes à l’achat de véhicules électrifiés. Voici le lien vous permettant de prendre connaissance du dispositif dans son ensemble : https://gouvernement.lu/fr/actualites/toutes_actualites/communiques/2021/03-mars/24-aides-mobilite.html

La puissance de la batterie déterminera désormais le montant de la prime attribuée.

 

Exit les primes pour les hybrides en fin d’année

Dans les prochains jours, link2fleet vous proposera un décryptage complet de cette mesure avec notamment le témoignage des fédérations de l’automobile regroupée sous la coupole de la House of Automobile. Voici entretemps quelques conclusions importantes que link2fleet peut tirer de ce nouveau dispositif :

  • Le gouvernement n’a pas tenu compte des revendications de la HOA visant à confirmer à long terme les primes pour les véhicules hybrides rechargeables. Capitalisant sur la technologie ‘full électrique’ (BEV) pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2, le gouvernement prend la décision de diminuer les primes allouées aux acheteurs de PHEV’s. Celles-ci passent de 2.500 € à 1.500 € pour s’arrêter net à la fin de l’année.
  • Le gouvernement table sur le fait que 49% des véhicules en circulation au Grand-Duché en 2030 seront des véhicules 100% électriques.
  • Une dimension sociale est introduite dans le montant des primes qui sera variable en fonction de la puissance de la batterie mais aussi de la composition du ménage puisque le montant maximal de 8.000 euros sera versé pour les famille d’au moins cinq personnes.
“Uniquement les véhicules 100% électriques sont à même d’assurer les ambitieux objectifs en termes de diminution de CO2”, a déclaré la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng).