Ultimate Ads Manager

3 questions à Laurent Gouverneur, nouveau country manager pour link2fleet Luxembourg

Laurent Gouverneur, nouvel arrivant dans la famille link2fleet, nous dévoile son parcours et ses objectifs. Avec l'arrivée de la mobilité et d'une grande transformation pour le secteur automobile, l'heure est au changement...

 

Laurent Gouverneur, quel est votre parcours ?

 

Passionné d’automobile, j’ai découvert le marché fleet à l’occasion de mes études à HEC Liège. C’était un dossier dans « Le Soir », je m’en rappelle encore très bien. A l’époque, ce marché venait de dépasser les 50 % des ventes pour les constructeurs. J’ai alors choisi de faire mon mémoire sur le sujet. J’ai découvert un secteur qui m’a vraiment plu et j’ai décidé d’y démarrer ma carrière. J’ai débuté chez LeasePlan à Luxembourg comme commercial et j’y ai occupé différentes fonctions, la dernière en date étant directeur commercial & marketing.

 

Chez link2fleet, quel sera votre projet ?

 

Link2fleet est une très belle plate-forme spécialisée au niveau du marché fleet. Elle a été initiée par Jean-Luc Vanquin qui l’a rendue incontournable sur le marché luxembourgeois.
Aujourd’hui, en s’appuyant sur les compétences de l’équipe présente (Luxembourg et Belgique), l’idée est de la faire évoluer en maintenant cette empreinte et cette expertise locale. Nous souhaitons nous positionner en tant que « trendsetter » au niveau du marché automobile (fleet) et de la mobilité.

 

Quelles seront vos premières priorités ?

 

Je me suis fixé 3 priorités :

1. Créer une nouvelle offre à destination des fleet et mobility managers, qui sont nos clients. Nous allons miser sur le contenu et leur apporter un maximum de valeur ajoutée.

2. Intégrer plus la mobilité et les nouvelles tendances du secteur automobile (véhicules électriques, partagés, autonomes,…) sur nos différents supports. Ce sont les véritables enjeux de demain.

3. Moderniser nos événements et inventer de nouveaux formats pour satisfaire au mieux nos différents partenaires. La soirée du 11 décembre, qui rassemble près de 400 décideurs du monde automobile et qui est notre plus gros événement, verra ainsi déjà son format évoluer sensiblement.

See more posts