Malgré une baisse de son chiffre d’affaires dû à l’effet de change défavorable, les volumes de ventes de Michelin ont progressé de 1,9%.  En réalisant un résultat d’exploitation stable s’élevant à 1,159 milliard d’euros, l’enseigne a amélioré sa marque opérationnelle de 12%. En ce qui concerne le segment du pneu tourisme, elle a réalisé une marge opérationnelle de 11,4%.

Michelin peut donc être fière d’avoir une forte hausse de son résultat net à 624 millions d’euros soit une augmentation de 23%. Pour le second semestre, Michelin s’attend à une forte demande et à une croissance de 3%.