Arteon, tout l’ADN de Volkswagen

L’Arteon remplace la Passat CC et devient le nouveau porte-étendard de Volkswagen. Son positionnement est pourtant totalement différent puisqu’elle se présente davantage comme un coupé que comme une berline. Pari réussi ?

De beaux espaces

Au premier regard, la filiation entre Passat et Arteon est claire : la forme générale, le design de la planche de bord, le confort, et même l’espace intérieur. Car c’est bien cela la grande force de ce modèle. Malgré son design sportif et sa ligne de toit plongeante, l’Arteon offre 5 vraies places et un espace intérieur généreux. Les grands gabarits se sentiront à l’aise à l’arrière. Et le coffre n’en pâtit pas puisqu’il affiche entre 563 et 1.557 litres.

Une familiale en coupé ?

Côté look, l’Arteon se caractérise par des lignes tendues et musculaires, une face agressive et une ligne de toit plongeante. À l’intérieur pourtant, on se sent dans une familiale avec beaucoup d’espace, de solutions pratiques, et un tableau de bord identique à la nouvelle Golf7. Elle est proposée avec 3 finitions. D’une part la version traditionnelle et d’autres parts l’Elegance avec ses touches de chrome, ses feux LED, ses sièges en cuir/alcantara, ses coques de rétroviseurs chromées et son pédalier en aluminium. Sans oublier la version sportive R-Line qui se différencie par des jantes grises et des spoilers avant et arrière spécifiques.

Jusqu’à la conduite autonome

Les assistances à la conduite et les systèmes de sécurité sont nombreux. Citons l’Adaptative Cruise Control, un système proactif de protection des passagers ou encore cet autre qui prépare le véhicule en cas de choc à l’arrière. En cas de non-réaction du conducteur pendant quelques secondes – en raison d’un malaise par exemple -, le véhicule est même capable de se déplacer en toute autonomie vers le bord de la route pour assurer la sécurité du conducteur et des autres véhicules.

Link2Fleet a testé la version R-Line 2.0 TDI de 240 ch. Nous avons particulièrement apprécié la direction très précise, et le dynamisme même avec son poids élevé de 1781 kg. À haut régime, le moteur se fait quelque peu entendre, mais qu’importe. Cela colle finalement avec l’image du véhicule. Nous avons consommé en moyenne 5,8l/100 km sur notre parcours varié.

Pari gagné pour ce nouveau modèle qui fait très bonne impression et qui rassemble toutes les marques de standing et de qualité de Volkswagen.